samedi 17 avril 2021

Gilles Paris : " Certains cœurs lâchent pour trois fois rien "


 Editions Flammarion

220 pages


4 ème de couverture



« Les cliniques spécialisées, je connais. Je m’y suis frotté comme on s’arrache la peau, à vif. Les hôpitaux psychiatriques sont pleins de gens qui ont baissé les bras, qui fument une cigarette sur un banc, le regard vide, les épaules tombantes. J’ai été un parmi eux. »

Une dépression ne ressemble pas à une autre. Gilles Paris est tombé huit fois et, huit fois, s’est relevé. Dans ce récit où il ne s’épargne pas, l'auteur tente de comprendre l’origine de cette mélancolie qui l’a tenaillé pendant plus de trente ans. Une histoire de famille, un divorce, la violence du père. Il y a l’écriture aussi, qui soigne autant qu’elle appelle le vide après la publication de chacun de ses romans. Peut-être fallait-il cesser de se cacher derrière les personnages de fiction pour, enfin, connaître la délivrance. «Ce ne sont pas les épreuves qui comptent mais ce qu’on en fait », écrit-il. Avec ce témoignage tout en clair-obscur, en posant des mots sur sa souffrance, l’écrivain nous offre un récit à l’issue lumineuse. Parce qu’il n’existe pas d’ombre sans lumière. Il suffit de la trouver.



Mon avis



« Certains cœurs lâchent pour trois fois rien » m'a fait sortir de ma zone de confort. Il m'a fortement impressionnée et déconcertée.

Grâce à ce roman, j'ai pu comprendre différents éléments sur la dépression. J'ai saisi que cette maladie était très complexe. Gilles Paris sait très bien expliquer au travers de "ses éclats de vie" que ses causes sont multiples et pas évidentes à définir. Il raconte la vie difficile de ceux qui connaissent la dépression pour le malade lui-même mais aussi pour son entourage ; une vie en montagnes russes avec noirceurs et embellies.
" Il vient une heure où chacun doit affronter ses démons pour mieux s'en libérer. J'aime être un parmi tous. Un anonyme dans la foule. Un inconnu célèbre que personne ne reconnaît. Je me suis défendu contre la bête, pas question d'être dominé par elle. Entrez dans ma vie, comme on entre dans une danse. "
Son style abrupte permet des suivre le parcours d'un homme face à cette maladie. Parallèlement, au fil des pages on perçoit les lambeaux d'une existence passionnante jalonnée de vraies réussites. Ainsi, sans pathos, l'auteur offre un roman qui montre que malgré la dépression, on peut connaître de magnifiques moments. Il dépeint une vie professionnelle très riche dans le monde de la presse littéraire. Mais bien sûr, la mort n'est jamais loin !

À l'issue de ma lecture, j'ai bien réalisé qu'aucune dépression ne ressemble à une autre, d'où la difficulté de la soigner et de la guérir...ou pas.
" A mon réveil à l'hopital, après avoir parlé avec le médecin je sais. C'est la dernière fois. " Certains cœurs lâchent pour trois fois rien "a eu un effet cathartique, je comprends que j'aurais pu y rester. Je ne recommencerai plus. Je n'ose écrire jamais même si tout en moi l'espère. "

 « Certains cœurs lâchent pour trois fois rien » est un témoignage émouvant que nous propose Gilles Paris. L'auteur se livre avec beaucoup de courage et de sincérité.



L'auteur


Gilles Paris est l’auteur de huit romans qui ont tous connu un succès critique. Son best-seller Autobiographie d’une Courgette a fait l’objet d’un film césarisé et multi-récompensé en 2016.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés