vendredi 16 avril 2021

François-Xavier Dillard : " Prendre un enfant par la main "

 


Editions Belfond

336 pages


4 ème de couverture



Lorsque vous lâchez la main de votre enfant, êtes-vous certain de pouvoir la serrer de nouveau un jour ?

Quatre ans après la disparition de leur fille Clémentine dans le naufrage d'un voilier, Sarah et Marc sont rongés par la culpabilité et la tristesse.
Jusqu'à ce que de nouvelles voisines emménagent sur le même palier avec leur enfant, Gabrielle, dont la ressemblance avec Clémentine est troublante. Au contact de cette adolescente vive et enjouée, Sarah reprend peu à peu goût à la vie.
Mais lorsque le destin de Gabrielle bascule dans l'indicible, les démons que Sarah avait cru pouvoir retenir se déchaînent une seconde fois.

Prends ma main, mon cœur. Ne la lâche pas, quoi qu'il arrive. Serre-la fort !


Mon avis



Comment ai-je pu passer à côté de ce roman ? Je ne connais absolument rien des écrits de cet auteur mais il n'est jamais trop tard pour le lire. Pourquoi avoir choisi ce titre et non pas un autre ? Tout simplement parce qu'il était sur un des présentoirs de la médiathèque et la couverture m'a attiré.

Marc Cygnac part en bateau avec son épouse et ses deux enfants mais une tempête s'annonce et malheureusement Clémentine, leur fille, est emportée par les vagues déferlantes. Depuis ce jour, plus rien n'est pareil. Un grand vide s'installe au sein de ce couple.
" Marc est bouleversé. Ces quatre dernières années, il a été comme absent de sa propre existence, il le comprend à présent. Et il imagine les dégâts que cela a pu provoquer chez ses enfants. Et chez sa femme. "
Un couple Hélène et Leila et Gabrielle emménagent dans un nouvel appartement non loin du couple Cygnac. L'arrivée de ces dernières vont perturber plus particulièrement Sarah ; la jeune Gabrielle ressemble étrangement à Clémentine. Ainsi les souvenirs reviennent.

Divers thèmes sont explorés dans ce roman. La culpabilité, la souffrance et la perte d'un enfant. François-Xavier Dillard les évoque avec beaucoup de respect et de justesse. La déchéance du couple Cygnac est très bien décrite au fil des pages. La perte d'un enfant est la pire chose qui puisse arriver. Comment faire face à l'absence d'en enfant ? Cette histoire n'est pas uniquement centrée sur ce thème, François-Xavier Dillard va aborder d'autres sujets aussi tragiques et chaotiques. L'auteur maintient une tension et les rebondissements s'intensifient davantage avec l'enquête menée par la commissaire Jeanne Muller.

" Prendre un enfant par la main " est un thriller psychologique qui se lit merveilleusement bien. L'écriture de l'auteur est addictive, j'ai vraiment eu du mal à lâcher cette histoire si prenante. J'ai ressenti une charge émotionnelle intense à cette lecture. C'est un roman simple mais parfois il vaut mieux ne pas en faire de trop pour maintenir l'attention du lecteur.


" Prendre un enfant par la main " est une très belle découverte et je pense lire d'autres romans de cet auteur.


L'auteur



François-Xavier Dillard sort son premier livre, "Un vrai jeu d'enfant", aux éditions Fleuve noir en janvier 2012. Encouragé par deux nominations pour le prix Polar Cognac et le prix Plume de Cristal de Liège, son éditeur lui fait confiance et l'auteur récidive avec "Fais-le pour maman" en 2014. Egalement nommé pour le prix Polar de Cognac, ce roman obtiendra en 2017 le prix Pocket des nouvelles voix du Polar pour son édition poche.

En 2016 l'auteur propose un roman à quatre mains, "Austerlitz 10,5" aux éditions Belfond, un thriller d'anticipation autour de la crue de la Seine qu'il co-écrit avec Anne-Laure Béatrix, Directrice des relations extérieures du Louvre.

En juin 2017 sort aux éditions Belfond "Ne dis rien à papa", thriller psychologique clin d'œil à "Fais-le pour maman", présélectionné pour le prix Polar de Cognac 2017.

Marié et père de trois enfants, Agathe, Castille et Gaspard, François-Xavier Dillard vit à Tours.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés