mercredi 24 juillet 2019

Cédric Cham: " Broyé"



Editions Jigal Polar
272 pages


4 ème de couverture



Christo porte dans sa chair les stigmates d’une enfance extrêmement violente. Christo lutte pour contenir cette rage qui bouillonne en lui… Jusqu'au jour où son regard croise celui de Salomé, une jeune femme qui va l’accompagner au-delà des cicatrices. Christo va faire ce qu’il pensait impossible jusqu’alors. Lâcher prise ! Au risque de ne plus rien maîtriser... Mathias, enfant, fugue pour éviter les coups, espérant un monde meilleur. Mathias se réveille enfermé dans une cage. Abandonné, désespéré, la peur au ventre, seul ! Jusqu'à ce que son geôlier se dévoile, un homme qui lui annonce qu'il va le dresser. Pour survivre, pour vivre, Mathias va faire ce qu'il pensait impossible jusqu’alors ! Au risque de se perdre à tout jamais. Deux êtres. Deux vies. Peut-être pas si éloignées…


Mon avis



La couverture de « Broyé » de Cédric Cham reflète bien les souffrances qu'endurent les différents personnages. Ce que j'aime chez cet auteur, ce sont ses héros écorchés vifs qui semblent respirer sous nos yeux. J'ai ressenti leur peur et leur douleur du début à la fin. Il insuffle de la vie à ses créatures qu'il forge avec maestria.

« Son esprit avait atteint les limites de ce qu'il pouvait supporter. Chaque terminaison nerveuse était écorchée vive par la peur. »


Ainsi, dès les premières pages, j'ai été happée par l'histoire. Les protagonistes sont multiples mais je n'ai pas été perdue car les chapitres sont courts et s’enchaînent facilement. Les dialogues sont percutants et dynamiques; ce qui donne une impression jubilatoire au fil de l'intrigue. « Broyé » est donc un véritable page turner !

L'humour se fait une place au détour des situations bien noires Certains passages sont bourrés de sauvagerie, courte et intense et qui fait terriblement mal. Le titre permet de comprendre qu'il y a plusieurs façons d'être broyé. Et pouvoir reprendre son souffle grâce à quelques phrases plus insouciantes est à chaque fois bienvenu. En effet, Cédric Cham ne prend pas la vie de ses personnages à la légère; il balance du lourd !

« Salomé, elle est fière de ses petites fesses rebondies et elle l'assume. Mais il ne faut pas exagérer. C'est son cul. Et elle devrait être la seule à décider qui le lui pelote. »


Après avoir lu « Broyé » , on peut se poser des questions sur le monde actuel. Donc même si l'action est haletante, Cédric Cham montre qu'un thriller permet aussi de faire réfléchir sans lourdeur. Il souligne l'absurdité de la vie. Les êtres humains sont-ils capables de changer le trajectoire de leur destin ? Peut-on poursuivre son chemin sans trahir ?

« ...Tu ne peux pas changer ta nature profonde. Par contre, tu peux en faire une véritable force. C'est ce que je fais avec toi. Je te révèle ta vraie nature et t'aide à l'exacerber. Tu comprends ? »

Le tout se termine sur une fin inattendue qui fait froid dans le dos. Je ne saurais que recommander fortement ce « Broyé » !!

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés