vendredi 11 décembre 2015

Samuel Sutra: " La mort dans les veines"


Editions  l' Atelier Mosésu
186 pages


4 ème de couverture



Franck Morel, chercheur à l’Institut Pasteur, achève ses travaux sur un virus tueur, le plus dangereux qu’il ait été amené à étudier. Puis sans raison apparente, il décide de traverser Paris pour aller se jeter dans le canal Saint-Martin.
On ne retrouvera pas son corps.
Sa fille décide de raconter tout ce qu’elle sait, mais à un seul homme : Luc Mandoline, alias l’Embaumeur.
Dans cette affaire où tout le monde ment, on ne cherche pas la vérité. On court après un secret qui pourrait valoir de l’or, et que le cadavre introuvable de Morel a emporté avec lui…


Mon avis 


C'est la dixième aventure de Luc Mandoline et c'est toujours avec  plaisir de le suivre dans ses enquêtes.

Cette fois-ci, l'histoire tourne autour d'une affaire de virus et de la disparition  du professeur Morel. Spécialiste d'antidotes et de recherche scientifique, ce professeur s'est jeté dans le canal Saint Martin. Son corps n'a pas été retrouvé.
Sa fille demande de l' aide de notre cher thanatopracteur mais hélas sans corps il ne peut rien faire. 
Cette affaire ne lui plaît pas du tout et sent mauvais.
Pourquoi l'avoir contacté s' il n' y  a pas trace de corps?


" La mort dans les veines" mène le lecteur hors des sentiers battus car cette enquête est à haut risque.
Manipulations, mensonges, imprévus et rebondissements sont au coeur de ce roman.
Utilisant quelques touches humoristiques, Samuel Sutra a su mettre de la douceur dans cette histoire scientifique.

L'auteur ne veut pas de suite faire éclater la vérité au risque de révéler bien des secrets et j'ai particulièrement apprécié le rythme et la tournure que prend cette histoire.

C'est un très bon roman que je recommande aux lecteurs aimant les histoires courtes et prenantes.

Pour le commander cliquez sur le lien ci-dessous:


L'auteur




Nationalité : France 
Né(e) : 1974

Samuel Sutra est né en 1974.

Après des études en Histoire de l'Art, il a obtenu une maîtrise de philosophie à la Sorbonne Paris IV.

Il a été publié par les éditions Terriciae, puis Sirius, et aujourd'hui par les éditions Flamant Noir lesquelles, après avoir publié "Le Bazar et la Nécessité", ont racheté les droits de ses précédents livres, notamment sa série Tonton.

2014 "Kind of black" a gagné le prix du balai d'or 2014.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés