lundi 9 janvier 2017

Xavier-Marie Bonnot: " La vallée des ombres"


Editions Belfond
304 pages



4 ème de couverture




Tout peut changer sauf vous-même. Sauf votre passé.

René Vasseur est une machine, un être au cuir épais qui a fait la guerre, qui a changé de nom. René Vasseur est un légionnaire. Après vingt ans d'absence, la haine au coeur, il revient dans son village natal, au fond d'une vallée industrielle dévastée par la crise. Peu à peu, surgissent les ombres du passé : la femme qu'il a aimée, l'ennemi d'enfance devenu flic, l'ami qui a basculé dans le grand banditisme, son père, ancien patron de la CGT locale, tyrannique et désabusé... Et le drame qui a bouleversé sa vie : la mort de son frère, Rémy, dix-huit ans, assassiné lors des grèves de décembre de 1986.
René est-il venu venger son frère ? Pourquoi ne l'a-t-il pas secouru alors qu'il en était capable ? Pourquoi a-t-il rejoint la Légion ?

J'ai peur. J'ai toujours eu peur. C'est peut-être pour cela que je suis dangereux.

 
Mon avis


J'ai mis du temps à écrire ce que j'ai pu ressentir à la lecture de ce roman. Ce n'est pas si évident pour moi car " La vallée des ombres" m'a littéralement troublée. J'espère vous convaincre de le lire après vous avoir exposé mon ressenti!

Xavier-Marie Bonnot nous propose un roman noir, très noir mais rempli d'humanité. René Vasseur est légionnaire et revient dans son village natal après vingt années d'absences. Pour quelles raisons cet homme ressurgit dans cette vallée? C'est ce que le lecteur va découvrir au fil des pages...

L'auteur brosse un portrait d'un homme brisé et tiraillé inlassablement par le passé; la mort de son frère, Rémy, survenue lors d'une grève le bouleverse profondément. Que s'est-il réellement passé?

René va devoir combattre ses propres démons et affronter certaines ombres de la vallée.

" Les unités d'élite de la Légion étrangère m'ont transformé J'ai souffert, j'ai saigné. J'ai tué. J'en avais besoin. Je suis descendue au fond de la vie. Tout au bout des remords."



" La vallée des ombres" est un roman qui transperce, tiraille et transporte le lecteur dans une vallée très sombre ayant subi les assauts du chômage et la crise des années 80.
Mais c'est aussi un polar profondément humain; la force de ce roman réside dans tous les protagonistes à la fois attachants et tellement humains; ils sont abimés et blessés par la vie. C'est difficile de cautériser certaines plaies dans une atmosphère si sombre. Même si René est légionnaire, il garde au fond de son cœur l'amour de ses proches et de ses amis tels que Brahim et Samia son amoureuse d'autrefois.

Vengeance, amour et haine sont les thèmes qui prédominent dans ce livre. Je me suis attachée à tous les protagonistes décrits dans " La vallée des ombres". Quant à la plume de l'auteur, elle est expressive et suscite énormément d'émotions.

" Je pense que la haine est le moteur de la guerre. On monte à l'assaut avec ce sentiment qui décuple les forces. La haine donne l'envie de tuer et de vaincre. "

Une fois la dernière page tournée, je me suis sentie vidée!
Les ombres enveloppent cette vallée pour laisser place à une certaine rancune. Xavier-Marie Bonnot sait nous émouvoir.

" La vallée des ombres" est un roman très simple, totalement réussi et restera longtemps gravé dans mon esprit. Bref en deux mots; saisissant et renversant!



L'auteur
Né en 1962, Xavier-Marie Bonnot est écrivain et réalisateur de films documentaires. Il remporte avec son premier roman, La Première Empreinte (L'Écailler du Sud, 2002), le prix Rompol et le prix des Marseillais. Le Pays oublié du temps (Actes Sud, 2011) a été récompensé par le prix Plume de cristal et Premier homme (Actes Sud, 2013) par le prix Lion noir. Il est désormais traduit dans le monde entier. Après La Dame de pierre (Belfond, 2015), La Vallée des ombres est son huitième roman. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés