dimanche 25 janvier 2015

Marin Ledun:" Au fer rouge"


Editions Ombres Noires
464 Pages
http://www.ombres-noires.com/

4 ème couverture

Madrid, 11 mars 2004, dix bombes explosent dans des trains de banlieue. Rescapée, le lieutenant Emma Lefebvre entre en guerre contre le terrorisme. La découverte d'une valise contenant le cadavre d'un trafiquant de drogue espagnol, échouée sur une plage landaise, dix ans plus tard, ravive les vieilles blessures. Emma met bientôt au jour une véritable organisation mafieuse, avec à sa tête Javier Cruz, seigneur de l'antiterrorisme. Des rives du fleuve Nervión aux bas-fonds de Bayonne, des banlieues déshéritées de Madrid aux palaces de la côte basque, la géographie de la corruption n'a pas de frontières.


Mon avis


Je qualifierais ce livre de thriller mais aussi de roman d'espionnage où l'action se situe dans les Landes et pays Basque.

J'ai pris le temps de lire et de savourer " Au fer rouge" car j'apprécie beaucoup la plume de cet auteur.

Dans ce roman, des morts refont surface et dès le début, l'action est présente, un homme a été retrouvé dans une valise, complètement torturé.Qui a pu commettre de telles atrocités?Trois flics de Bayonne suivent l'affaire de très près en particulier Emma Lefebvre, qui s'acharne et se plonge dans cette enquête à haut risque et certains souvenirs ressurgissent.

Tous les thèmes sont abordés dans "Au fer rouge" : trafiquants d'héroines, terroristes et conflits basques sont de prime à bord au coeur de cette histoire.

" Cet abruti veut des garanties. Il veut que son nom disparaisse des murs de la ville. Il a l'impression d'être l'ennemi public numéro un. Il dit qu'on le traite comme l'homme à abattre...."

L'intrigue est bien menée et très bien documentée, Marin Ledun a su me faire plonger dans ce récit où corruption et terrorisme n'ont pas de limite. Le rythme est intense, avec des chapitres assez courts, et les personnages sont attachants. La cadence de ce roman est tellement puissante que j'ai eu dû mal à le lâcher et à tel point que j'en ressors marquée au fer rouge.

Vous l'aurez compris que Marin Ledun m'a de nouveau comblée avec ce livre à la fois fort et percutant. Je le recommande fortement et avis aux amateurs aimant manipulation et trafic en tout genre.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés