jeudi 22 octobre 2020

Tom Chatfield : " Bienvenue à Gomorrhe "

 


Editions Hugo Thriller

473 pages


4 ème de couverture


Gomorrhe. Un nom murmuré dans les recoins les plus sombres des forums les plus tordus. Un site que la lie du Darknet rêve de visiter. Un marché pour les âmes torturées, où tout s'achète mais où chaque transaction peut coûter son lot de vies humaines. Un astre noir autour duquel gravitent, à condition d'en avoir l'accès, fanatiques et terroristes de toute obédience, issus de l'État islamique comme de l'extrême droite suprémaciste.
Le sésame de tous ceux qui rêvent de massacre, que celui-ci s'appelle jihad ou nuit de cristal.
Azi Bello, lui, poursuit des rêves nettement moins spectaculaires, et surtout beaucoup plus inoffensifs. Tout juste espère-t-il, depuis l'abri de jardin d'East Croydon qui lui sert de bureau, contribuer à rendre le monde un peu moins infréquentable en mettant ses talents de hackeur au profit de causes qu'il estime justes. Mais c'est bien ce « branleur de première », comme il se définit lui-même, aussi brillant derrière son écran que désemparé dans la vie réelle, qu'une mystérieuse organisation internationale va contraindre à infiltrer Gomorrhe. Et à se lancer dans un périple haletant, de Londres à San Francisco en passant par Berlin et Athènes, pourchassé par des ennemis d'autant plus dangereux qu'ils sont souvent invisibles.

Consultant pour de nombreuses entreprises dans le secteur des nouvelles technologies, éditorialiste à la BBC, intervenant régulier des conférences TED, Tom Chatfield est considéré comme l'un des penseurs les plus pertinents de nos sociétés numériques et de la révolution digitale, à laquelle il a consacré plusieurs essais, traduits dans une trentaine de pays. À la fois techno-thriller, roman d'espionnage et fresque d'une étonnante acuité sur le monde contemporain, Bienvenue à Gomorrhe, sa première œuvre de fiction, a reçu un accueil élogieux au Royaume-Uni.


Mon avis


Un sujet bien lourd, noir et glaçant, ce roman de Tom Chatfield ! « Bienvenue à Gomorrhe » nous plonge dans les méandres du Darknet. Ce faisant, il fait profiter de ses connaissances sur le monde des hackeurs. Pourtant, même si l'on n'est pas un expert en la matière, on n'est pas perdu pour autant et on arrive à comprendre cet univers très particulier.

L'auteur parvient à mélanger des chapitres techniques avec des scènes d'action et des moments intimistes. Ainsi il donne de la chair à des situations informatiques très abstraites. Il démontre les mécanismes de l'endoctrinement sans un vocabulaire compliqué. J'avais l'impression de suivre une histoire vraie.
Des notes courtes et claires en bas de page permettent de se sentir proche des personnages. Justement, j'ai beaucoup aimé Azi. Il n'a rien d'un héros quand il se fait happé par une mystérieuse Anna au fond de sa minable cabane. Ce jeune hacker va alors devoir sortir de sa zone de confort pour combattre une force sombre ; il comprend vite qu'il n'est pas bienvenu à Gomorrhe. Les autres protagonistes sont également bien construits et les faux-semblants brouillent les pistes. Difficile de savoir à qui faire confiance. Comment savoir qui est derrière les écrans ?
« Ne jamais laisser de trace. Un hackeur n'est pas un prédateur qui parade avec sa proie dans la gueule. Un hackeur n'est personne : un fantôme dans la machine, mais dans celle d'un autre. »
Le langage est soutenu et tranche avec les dialogues reflétant les différentes personnalités. Les paragraphes se suivent avec une logique implacable. Tom Chatfield est habile et nous fait voyager dans la réalité et dans le Darknet en passant par Berlin et la Grèce ou les Etats-Unis. Comme le lecteur, Azi est loin donc de rester statique devant ses chers ordinateurs. De nombreuses références à la cyberculture sont des clins d’œil subtils pour les connaisseurs et une source d'infos pour des novices comme moi.

Une ambiance pesante, bien sûr mais largement allégée par de nombreux traits d'humour. J'ai été au détour des pages, surprise par des phrases incisives qui détendent l'atmosphère. Ce cocktail me fait bien imaginer une série tirée de ce roman façon « Homeland ».
« Sans compter que le sucre est l'ami des codeurs et des hackeurs : mauvais pour le corps, excellent pour le cerveau. »
« Bienvenue à Gomorrhe » peut séduire les amateurs de thrillers mais enthousiasmera vraiment les fans de la cyberculture et des technologies informatiques. On comprend aussi pourquoi un ado peut se laisser séduire par le monde des hackeurs ou par des idées plus effrayantes. Un livre qui s'avère donc d'actualité !


L'auteur


Le Dr Tom Chatfield (@TomChatfield) est un écrivain, diffuseur, philosophe de la technologie et éducateur britannique. Il souhaite améliorer nos expériences et notre compréhension de la technologie numérique.

Les livres non romanesques de Tom explorant la culture numérique - le plus récemment Critical Thinking (SAGE Publishing) et Live This Book! (Pingouin) - sont apparus dans plus de trente langues. Son premier roman, This is Gomorrah (Hodder), a été publié en juillet 2019 et est sélectionné pour le CWA Steel Dagger du meilleur thriller de l'année.

Les sujets sur lesquels il a écrit récemment incluent l'éthique de l'IA, ce que signifie bien penser, la technologie dans le temps profond et la philosophie des fausses nouvelles.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés