samedi 24 septembre 2016

Christelle Soufflet-Colpaert: " Tu as oublié, Annabelle"


Editions LivrS Editions
312 pages

4 ème de couverture



Lille, 2014.

Des corps mutilés sont découverts, dans une mise en scène qui rappelle les techniques de tortures médiévales. Devant le sadisme et la complexité de l’affaire, le commissaire Briard décide d’associer deux de ses agents, Sam Starys, nouvellement muté dans son service, et Annabelle Briard, sa fille. La jeune femme, surnommée la femme-araignée par ses collègues, n’a pas un caractère facile et vit recluse, avec les arachnides les plus dangereuses, auxquelles elle voue une passion sans limite, négligeant les relations humaines. Dès les premiers échanges, Sam sait que leur collaboration ne sera pas simple. Entre horreurs et secrets, les deux capitaines vont devoir s’entendre pour comprendre et mettre un terme aux supplices qui semblent fasciner la jeune femme.


Mon avis



Je tiens tout d'abord à remercier Christelle Soufflet-Colpaert de m'avoir offert un exemplaire de son second livre paru chez Livr'S Editions.

Je trouve que l'auteure mérite d'être connue car elle a un sacré potentiel!
Dans " tu as oublié, Annabelle", Christelle raconte avant tout la vie d' Annabelle, une femme d'apparence glaciale qui voue une véritable passion pour les araignées. Drôle de passions car beaucoup d'entre nous n'aiment pas ce genre de spécimens.

D'ailleurs son entourage la surnomme " Pisaura" du nom d'une espèce que l'on peut voir un peu partout. Annabelle sous ses airs de femme forte cache une personnalité meurtrie et blessée par le passé.

De nature froide, elle se voit confiée une affaire d'apparence plus que meurtrière; l'affaire est assez délicate car les corps retrouvés sont l’œuvre d'un sadique où les pratiques ou supplices datent du Moyen Age.

"La victime avait encore la bouche et les yeux grands ouverts, comme pétrifiée devant la mort. Annabelle poussa sur le menton du mort, mais la rigidité cadavérique l’obligea à forcer la pression pour fermer l’orifice. Les os de la mâchoire craquèrent."

Pour cela Annabelle va devoir collaborer avec un nouveau venu du service, Sam Starys.
Leur entente s'avère difficile mais peu à peu Sam arrive à dompter la ténébreuse et belle Annabelle.

Ensemble ils vont être confrontés à bien des déboires; de nombreux cadavres ont au final un rapport avec Annabelle. Pour quelles raisons est-elle devenue soudain la proie?


Une fois commencé ce roman je peux vous dire d'entrée de jeu que je me suis imprégnée de l'ambiance. Certains passages sont noirs à souhait et procurent bien des frissons. J'ai apprécié suivre Annabelle, c'est un sacré personnage. Son univers et son apparence physique m'ont totalement séduite et intriguée.

Au fil des pages, j'en ai appris plus sur les personnages à la fois attachants et forts en caractères.
Beaucoup d'émotions en ressortent il n' y a pas que du noir, l'amour et la compassion d'un être sont au rendez-vous. Les blessures de certains souvenirs vont ressurgir.

" Tu as oublié Annabelle" est aussi un roman où le suspense est haletant et les rebondissements sont omniprésents.
Christelle Soufflet-Colpaert aime avant tout entraîner son lecteur dans un monde où le Mal règne sans concession provoquant ainsi des frissons à l'état pur.

" L'araignée Gipsy, monte à la gouttière. Tiens! voilà, la pluie... Gipsy tombe par terre. Mais le soleil a chassé la pluie...."

C'est aussi un thriller addictif; vous rencontrerez toute sorte d'araignées dangereuses ou pas. Le tout est de les apprivoiser et de les connaitre au mieux.
Mais arriverez-vous à les dompter comme le fait si bien Annabelle?

Ainsi l'auteure parvient à décrire le Mal à sa  manière et c'est admirablement bien réussi!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés