jeudi 21 juin 2018

Alexis Aubenque: " La fille de la plage"



Editions Hugo Roman
465 pages


4 ème de couverture



En ce début d’été, Jason, Nathan, Keith et Sandy fêtent la fin de l’année universitaire.

Si certains sont issus des plus riches familles de Santa Barbara, la ville de tous les excès, et d’autres sont moins fortunés, un lien indéfectible les unit depuis leur enfance. La soirée s’annonce sous les meilleurs auspices. Mais la découverte de Chelsea, jeune fille retrouvée inconsciente sur la plage, s’apprête à changer à tout jamais leur existence.

Avec une candeur désarmante, elle s’immisce dans chacune de leurs vies. Prodiguant des conseils à Sandy, fragile et peu sûre d’elle, mais aussi à Nathan en proie à un inquiétant maître-chanteur.

Quant à Keith, totalement envoûté par Chelsea, il est prêt à tout pour la défendre.

Mais en vaut-elle vraiment la peine ? Est-elle aussi ingénue qu’elle en a l’air ? Jason, seul à émettre des craintes à son endroit, a-t-il raison de se méfier alors que les trois autres sont tombés sous son charme ?

Au travers de cette rencontre, les quatre étudiants vont se retrouver en proie au doute. Et chacun va se remettre en question et se confronter à ses désirs et à ses contradictions, pour au final relever le défi le plus exigeant qui soit : la découverte de soi-même.


Mon avis



" La fille de la plage" est un roman " feel good". Alexis Aubenque met de côté les codes du thriller pour laisser place à un roman moins angoissant à lire. C'est l'histoire d'une bande d'adolescents menant une vie mondaine à Santa Barbara.

Mais ce n'est pas que cela car une apparition sur une des plages va chambouler la vie des personnages. Quelle est la véritable identité de cette jeune fille retrouvée? A-t-elle vraiment perdu la mémoire?

Chelsea parait comme une fille simple et commence à rentrer dans le groupe de ces jeunes adolescents: elle se lie d'amitié avec Nathan, Jason, Sandy, Keith mais aussi avec Dodi.

C'est grâce à la fête des lauréats des " Class Awards" que l'histoire commence. Alexis Aubenque prend le temps de décrire chacun des adolescents. Ils sont liés pour la vie et se connaissent depuis très longtemps. L'amitié est mise à l'honneur. Ils forment une sacrée équipe si bien qu'ils se sont jurés de tout dire, un pacte a été conclu entre eux.

" Jason ouvrit sa main droite et regarda la cicatrice qu'il s'était faite en s'entaillant la main alors qu'il n'avait que douze ans. Chacun avait fait de même avant de se serrer la main. Un pacte de sang qui avait scellé leur amitié. "

Lors d'un soir sur une des plages californiennes, Nathan et Laura décident de passer à l'acte mais une ombre apparaît: une jeune fille s'est évanouie. Nathan demande de l'aide auprès de ses amis.

" Parcourant les derniers mètres, il reconnut le corps d'une femme, la tête presque enfouie dans le sable mouillé du rivage. Immobile, alors que les vagues venaient lui lécher les pieds. " 

Le décor se plante et l'intrigue commence à se déployer. Le lecteur sent le souffle du vent de Santa Barbara; les palmiers et les plages se fondent dans cette atmosphère californienne. Sexe, drogue, amour et fête vont crescendo au fil des pages.

" C'était ça, la vie. Faire la fête,boire, fumer et du sexe! "

Alexis Aubenque se risque à un autre style et il s'en sort plutôt bien. " La fille de la plage" est un roman empreint d'amour et telle une carte postale, le lecteur est totalement embarqué. Ce récit m' a procuré du bonheur, une sérénité.

C'est sûr que je ne lis que du thriller mais il faut parfois changer de registre et " La fille de la plage" est un pur régal. Les émotions des adolescents sont très bien retranscrits.

" La fille de la plage" est bien plus qu'une romance; l'auteur développe du suspense au travers de Chelsea. C'est un récit trépidant, apaisant et rafraîchissant.

Merci à l'auteur d'avoir tenté une autre voie romanesque car " La fille de la plage" est une totale réussite.

L'auteur

Alexis Aubenque est un auteur français de thriller et de science-fiction.

Né le 23 décembre 1970, originaire de Montpellier. Alexis Aubenque, après une maîtrise en sciences économiques, décide de changer radicalement de cap, et se tourne vers l’écriture.

Il a inauguré en 2002 un cycle romanesque de science-fiction avec "La chute des mondes", space opera se déroulant au XXVIIe siècle dans une fédération galactique regroupant 250 mondes habités. 

En 2006, il débute un cycle reprenant les thèmes majeurs de La chute des mondes intitulé "L'Empire des étoiles", à savoir la réapparition d'un société féodale dans un univers futuriste où l'humanité a depuis longtemps quitté la Terre pour s'installer sur de nouvelles planètes.

Depuis 2008, il a arrêté la science-fiction pour se lancer dans le domaine du thriller avec sa série "River Falls".

En 2009, ce changement est récompensé par le prestigieux "prix Polar" du Salon Polar & CO de Cognac pour le second tome de la série River Falls.

Il enchaîne à partir de 2011 avec la série "Nuits Noires à Seattle", qui met toujours en scène le shérif Logan mais de manière secondaire, et met en avant ses lieutenants Angelina Rivera et Dean Nelson déjà présents dans la première série.

En 2015, Tout le monde te haïra marque son grand retour au thriller pur et dur. Son univers a souvent été comparé à celui d’Harlan Coben pour son sens du suspens, la nervosité de son écriture et la force de ses personnages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés