mardi 2 janvier 2018

B.A. Paris: " Défaillances"



Editions Hugo Thriller
394 pages
En librairie le 04 Janvier 2018


4 ème de couverture



Tout a commencé cette nuit-là, dans la forêt. Cassandra ne s’est pas arrêtée pour proposer son aide à la conductrice de la voiture immobilisée sur le bord de la chaussée, en plein orage.

Lorsqu’elle apprend le lendemain que la femme a été retrouvée sauvagement assassinée, Cass est assaillie par la culpabilité. Et les coups de fil anonymes qu’elle reçoit désormais chez elle ravivent son angoisse. Elle en est persuadée : quelqu’un l’a vue, ce soir-là. Quelqu’un qui continue de l’observer. Quelqu’un qui pourrait bien être l’assassin.

Pourtant ni son mari, ni sa meilleure amie ne prennent ses craintes au sérieux. Et alors que Cass elle-même commence à douter face à ses trous de mémoire de plus en plus fréquents, ses angoisses se transforment en terreur.


Mon avis


Après le succès international de " Derrière les portes", on se doute bien que B.A. Paris devra redoubler d'effort pour satisfaire au mieux les amateurs et les amatrices de thrillers psychologiques.

Même si le premier roman ne m'a pas totalement convaincu, " Défaillances" prend un tout autre tournant. Dans cet opus, l'auteure nous relate une histoire palpitante où les angoisses et la culpabilité de Cass sont mises en jeu.

Après une soirée entre collègues, Cassandra décide de rentrer chez elle en traversant la forêt de Blackwater Lane en plein orage même si son mari, Matthew, ne recommande pas ce raccourci.
Evitant de peu une voiture garée sur une aire de stationnement, Cassandra s'arrête un moment pour savoir si la conductrice n'a pas besoin d'aide. Sans signal d'alerte, Cassandra reprend la route car le temps est vraiment incommodant.
Au lendemain, Matthew lui annonce qu'une jeune femme a été sauvagement assassinée dans sa voiture. Choquée par cette information, Cassandra est prise de vertige. Comment-a-t-elle pu laisser cette femme seule en pleine tempête?
Cassandra ressent alors une grande angoisse jusqu'au point d'avoir des défaillances de mémoire?

" Il est normal que tout ce que j'ai traversé m'ait soudain rattrapée et déstabilisée. Je traverse une petite turbulence passagère, pas un grand désastre. "

B.A. Paris met l'accent sur la perte et le contrôle de Cassandra. Une certaine paranoïa se ressent au fil des pages; commence alors une remise en question sur l'état de santé de Cassandra. J'ai perçu la terreur et la culpabilité de Cassandra. Est-ce le fruit de l'imagination de Cass?

" La peur et la culpabilité sont devenues des compagnes si familières que j'ai oublié ce que c'est que de vivre sans elles. "

Avec des chapitres très courts et un rythme effréné, B.A. Paris tente de mettre du mystère et du suspense mais une fois arrivé au 3/4 du livre, j'ai deviné les tenants et aboutissants de l'histoire; dommage car j'aurai aimé que l'histoire soit plus soutenue dans l'intrigue et que le récit soit plus effrayant.

Malgré ce point négatif, cette lecture m'a séduite et reste une histoire qui se lit merveilleusement bien. Je savais où l'auteure voulait en venir mais " Défaillances" est un thriller psychologique où le malaise, le suspense planent au fil des pages.


L'auteure



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés