dimanche 6 juillet 2014

Gilles Caillot :"Les ailes arrachées des anges"





4 ème couverture



Aymeric Garche, lieutenant de police à la Criminelle, est un homme meurtri par la vie. Suite à une surcharge du service, il se voit confié une nouvelle affaire particulièrement délicate.


Un homme, ex footballeur est retrouvé pendu par ses propres intestins.


Rapidement , les victimes s’accumulent et un lien est établi. Aidé de Massimo Zanetti, qui revient de convalescence, le binôme va mener l'investigation tambour battant, à la recherche de la vérité.


Un réseau de pédophile. Des crimes abominable, ponctués de mises en scène invraisemblables. Une enquête qui les renverra dans un passé douloureux.


L'enfer n'est pas si éloigné...


Mon avis




Des le départ, on est dans l'ambiance.

On a un nouveau personnage Aymeric, lieutenant de police, personnage aussi marqué par la vie et le retour de Massimo moins meurtri par la vie et tout aussi implique par l enquête qui arrive en renfort sur l enquête.
Dans ce livre on assiste à des meurtres à la limite de l'insoutenable car l auteur décrit à la perfection l atrocité des victimes et le lecteur à l impression d insister au massacre et à une histoire de pédophile.




Ce dernier thème n'a en rien freiné ma lecture car c'est supportable.

C est une écriture fluide très simple qui entraîne le lecteur.

Chaque chapitre est fait de rebondissements et je dois dire Gilles Caillot que j ai adoré, jamais une lecture m a aussi donné de la rage de l envie et là tous les.ingrédients m ont permis de passer une bonne après midi merci à toi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés