lundi 22 juin 2015

Michel Bussi: " N'oublier jamais"





Editions Pocket
544 pages


4ème couverture




Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper. A Yport, parti s’entraîner sur la plus haute falaise d’Europe, il a d’abord remarqué l’écharpe, rouge, accrochée à une clôture, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Ils sont seuls au monde ; Jamal lui tend l’écharpe comme on lance une bouée.
Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît sous les yeux effarés de Jamal le corps inerte de l’inconnue.
A son cou, l’écharpe rouge.


Mon avis




Un livre que j'ai  pris le temps de feuilleter pendant mes vacances.
L'action se passe à Yport en Normandie. Jamal  Salaoui, un jeune beur  infirme, court malgré une prothèse à la jambe. Il aperçoit  une écharpe  rouge de marque Burberry et voit une femme apeurée dont la robe est déchirée. Le geste que peut faire Jamal c'est la sauver avec cette écharpe.

" Jamal  comprit alors qu'il avait gagné, qu'il avait exécuté le geste juste, lancer cette écharpe comme un marin lance une bouée au noyé, la ramener à la surface en douceur, centimètre par centimètre, avec une infinie précaution pour ne pas briser le fil."



J'ai aimé ce roman car le doute plane au fil des pages et je me suis demandée si Jamal, ce jeune handicapé, est coupable ou non de la mort de cette jeune fille.

L'auteur, Michel Bussi, arrive à brouiller les pistes. Tout est contredit dans cette enquête et le mystère est omniprésent. Des rebondissements  entre passé et présent vont permettre de comprendre que cette affaire a  des similitudes avec des meurtres datant  de dix ans auparavant.

Une lecture qui a su me tenir en haleine du début à la fin car l'intrigue est bien ficelée et le suspens  est savamment  dosé.

A travers une écriture  assez simple,  Michel Bussi m'a  emportée dans cette aventure à haut risque. N'oublier jamais est un roman agréable  à lire, assez troublant et bluffant.



L'auteur


Professeur de géographie à l'université de Rouen, Michel Bussi est l'auteur aux Presses de la Cité de Nymphéas noirs (2011), Un avion sans elle (2012) et Ne lâche pas ma main (2013).



2 commentaires:

Articles les plus consultés