dimanche 31 décembre 2017

Bilan annuel de lectures 2017






J'ai partagé avec vous chers lecteurs et lectrices plus de 70 ressentis de lectures et je ne retiens que 8 titres de romans durant l'année 2017.
J'ai 276 abonnés sur Google +.
Merci à ceux et celles qui me suivent et je vous souhaite mes meilleurs vœux.

A bientôt pour de nouvelles lectures et rencontres!


Je vous les partage de nouveau:


Mon avis : Majestic murder aux éditions Fleur Sauvage


Court extrait de mon ressenti

Les amateurs des scènes troubles du précédent roman ne seront pas déçus, car cette fois encore, la nécromancière s'est surpassée afin de nous plonger dans un monde glauque. Et pour reprendre un tic de langage de l’héroïne principale: soyez les bienvenus au royaume du faux et des dévastés !!

" Majestic Murder" décrit un univers bien particulier où le lecteur rencontre des personnages abîmés par la vie. Le Majestic a une âme shakespearienne! Avis aux amateurs car le coup de théâtre en vaut la peine!





Mon avis: La chute du cafard aux éditions Geste éditions

Court extrait de mon ressenti

Au final ces 600 pages, tu ne les vois pas; tout va très vite. Les rebondissements et les tensions sont au summum. Les thèmes cités dans " La chute du cafard" sont variés; la vengeance prédomine, le sexe, la drogue et l'alcool font partie de l'action.

Je ne sais en combien de temps, Denis Zott a écrit " La chute du cafard" ni comment il a eu l'idée de mener une telle intrigue, mais je lui tire mon chapeau car tout est bien orchestré faisant de ce thriller une réussite.
Certaines paroles de Hubert- Félix Thiéfaine bercent et donnent le rythme à ce récit.



Mon avis: Mentor aux éditions Hugo Thriller

Court extrait de mon ressenti

Les protagonistes sont caractérisés de façon très sombre et parfois pathétique à mon goût.

" Mentor" est une lecture qui accroche très vite le lecteur; l'ambiance qui se dégage me fait beaucoup penser au film Hannibal Lecteur.

Si l'auteur n'est qu' à son premier coup d'essai, Lee Matthew Goldberg maîtrise parfaitement les codes du thriller. J'espère que son prochain sera à la hauteur de ce titre.

Même si au début l'intrigue est longue à démarrer, " Mentor" arrive à maintenir en éveil jusqu' au dénouement.

" Mentor" est un thriller psychologique d'une grande efficacité. C'est totalement maîtrisé et assurément réussi jusqu' au bout. 

Mon avis: On la trouvait plutôt jolie aux éditions Presses de la Cité

Court extrait de mon ressenti

Michel Bussi aime nous balader, nous aiguiller vers des fausses pistes avec des personnages hauts en couleur, si attachants et fragiles.

Et à un moment du récit, tu te dis non mais je rêve, je ne m'attendais pas ça du tout, tu m'as de nouveau bluffée!
A travers les émotions des protagonistes, Michel Bussi parvient à m'émouvoir et de nouveau me toucher en plein cœur.

Même si certaines longueurs subsistent, " On la trouvait plutôt jolie" reste une très belle découverte.

Michel Bussi manie sa plume avec élégance et elle est empreinte de vives émotions.

Si vous aimez les romans de l'auteur, je pense que vous aimerez également cette histoire et le personnage de Leyli vous enchantera et vous touchera au plus profond de votre être.



Mon avis: Nulle part sur la terre aux éditions Sonatine
 
Court extrait de mon ressenti

C'est un roman où l'aventure ne peut qu'exister au travers l’espérance de ces protagonistes.

" Nulle part sur la terre" est un excellent roman noir mais pas que car une lueur d'espoir et d'humanité se faufilent. Ce roman ne vous laissera pas indifférent par le destin de ces deux êtres brisés par la vie.

Quant à la plume de l'auteur elle est juste sublime, magnifique et empreinte d'un total réalisme.

" Fais ce que tu as envie de faire et ne regarde pas en arrière, se dit-il.
" Comme tout le monde. "


Mon avis: Enterrées vivantes aux éditions Archipel 
 
Court extrait de mon ressenti

Arno Strobel a l'art et la manière de titiller non seulement l’angoisse du lecteur mais aussi de l'orienter vers de mauvaises pistes.

Avis aux amateurs de sensations extrêmes car ce livre est une belle réussite et vos nerfs ne seront pas de tout repos!

« Le châtiment est une source douce-amère de connaissance pour la vermine. Pour que la souffrance prenne fin, il faut commencer par l’accepter.»




Mon avis: Le somnambule aux éditions Archipel
 
Court extrait de mon ressenti

Une peur s'immisce à chaque instant à la lecture de ce roman. Sebastian Fitzek a l'art de créer une tension vertigineuse.
Je me suis demandée si c'est réel ou pas? Le rythme est trépidant si bien que j'ai littéralement dévoré ce thriller.
L'ambiance est parfois pesante et étrange.
Sebastian Fitzek nous plonge dans un univers onirique laissant le lecteur dans un état de transe. Les doutes subsistent, j'ai eu l'impression d'être dans un jeu vidéo passant d'une plate-forme à une autre.
Personne n'est à l'abri de cette histoire et chaque protagoniste apporte une part de vérité.

Mon avis: Toxique aux éditions Calmann Lévy

Court extrait de mon ressenti

Avec des phrases très courtes et sans fioritures, Niko Tackian va droit à l'essentiel, il utilise les codes du polar avec succès même si le suspense ne tient pas tant sur l'identité du tueur.

L'auteur plante le décor en plein cœur de Paris lors des attentats de Janvier 2016, cela donne un côté réaliste au roman. L'ambiance est noire sans pour autant être glauque. Les scènes décrites au travers des pages sont comme des courts métrages vus de notre quotidien. Niko Tackian de par son métier parvient parfaitement à créer cet univers de petits films noirs.

2 commentaires:

  1. Sebastian Fitzek a une écriture totalement addictive...
    Très belle année 2018 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aime beaucoup mes meilleurs voeux aussi

      Supprimer

Articles les plus consultés