dimanche 10 janvier 2016

David- James Kennedy: " Ressacs"


Editions  Fleuve Noir
432 pages


4 ème de couverture





Par une nuit d'orage, dans l'un des derniers hôpitaux militaires de la Côte atlantique, un interne disparaît après qu'un de ses patients a été sauvagement assassiné. Bouleversé par la disparition de son confrère, Tom Castille se lance sur ses traces en même temps que les gendarmes. Bientôt il découvre une chose troublante. Dans cet hôpital, un ancien monastère construit par les Augustins mille ans plus tôt, d'autres disparitions ont eu lieu, dans des circonstances semblables... La route du Dr Castille croise celle de Sophie, une femme au comportement étrange, et celle d'un flic au physique de rugbyman. Ensemble, ils repoussent les limites du possible et remontent dix ans, trente ans, deux cents ans en arrière pour découvrir le secret des mystérieux ressacs du passé. Parce que c'est là que se trouve la clé, préservée par la roche et l'océan. Parce que ici plus que nulle part ailleurs, personne n'échappe à son destin. Il vous attend, vous guette et finit toujours par vous rattraper...


Mon avis




" Ressacs" est le premier roman que l'auteur a écrit et je trouve qu'il s'en sort très bien.
L'action se déroule  dans un ancien monastère reconverti en hôpital militaire.

Situé au cap Saint Augustin, cet hôpital réunit trois internes préparant leur stage, une certaine complicité s'installe.

Mais un soir, JC  d 'Orgeix est porté disparu après avoir soigné un accidenté de la route. Le lieutenant Bost s'occupe ainsi de l'affaire et Tom Castille, un des internes, décide également de mener sa propre enquête.... 

David- James Kennedy  nous décrit un décor sombre et pluvieux où  la météo est plus que catastrophique. C'est  un véritable déluge. Au fil des pages la tempête est omniprésente.

" Apprends à déchiffrer l'océan, respecte-le afin qu'il ouvre ses portes. "

J'ai eu l'impression  de sentir l'écume des vagues et d'être près de ces falaises. Je me suis sentie bercée par le déferlement d'eau car dans cette histoire, l'eau et la mer sont des thèmes prépondérants chers  à l'auteur.  

Quant  aux personnages, ils sont peu nombreux laissant  le temps au lecteur de s'attacher et de s'intéresser  de plus près à ces derniers.


" Ressacs" est un thriller palpitant et facile à lire. Avec des chapitres très courts, David- James Kennedy parvient à transporter et naviguer le lecteur jusqu'au  bout de l'intrigue.

Sans en faire de trop, l'auteur a déjà une maîtrise dans l'écriture  qui m'impressionne car pour un premier roman, il va à l'essentiel et les détails ne sont pas du tout volumineux, pompeux. C'est juste limpide et efficace!!

David- James Kennedy a  réussi à faire de ce roman un véritable page turner  et un thriller palpitant et maléfique.

" Un souffle de malédiction rôde ici depuis des siècles. Sans doute une légende destinée à faire peur aux enfants, mais... j'avoue qu'il m'arrive parfois d'y croire. "


" Ressacs" est une lecture très agréable à lire sans tomber dans  une histoire glauque, l'auteur plonge le lecteur dans une ambiance assez énigmatique et mystérieuse.  


L'auteur


Né à Lille en 1969, David-James Kennedy doit son nom à ses racines irlandaises. Rien ne le prédestinait à écrire des romans, puisque son parcours est celui d’un scientifique, sa profession celle de pharmacien. Avant de se mettre à écrire, dans un sentiment d’urgence, il n’imaginait sans doute jamais devenir écrivain. Volant ses heures d’écriture à ses nombreuses obligations quotidiennes, avec le soutien de toute sa famille, il parvient à achever un manuscrit, Ressacs, dont l’intrigue complexe, au suspens captivant, se déroule… dans le milieu médical, notamment dans un hôpital du Pays Basque. Ses influences sont à chercher chez les incontournablesHarlan Coben ou Michael Connelly,mais surtout chez Franck Thilliez, maître incontesté du polar français, qui l’a d’ailleurs publiquement adoubé. C’est donc sous les auspices de ce prestigieux parrain qu’il entame sa carrière d’écrivain.


2 commentaires:

  1. Ah elle est top ta chronique, je me l'ajoute sur ma list :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment de me suivre ça me fait plaisir .

      Supprimer

Articles les plus consultés