vendredi 3 avril 2015

Toine Heijmans:" En mer"


Edition 10/18
168 pages


4ème couverture


À bord de son voilier Ismaël, Donald vogue. Trois mois durant, il écume la mer du Nord dans le silence et la solitude. Avant de retrouver sa femme qui l'attend, c'est Maria, sa fille de sept ans, qui le rejoint pour la dernière étape. Maria qui s'amuse à tenir la barre comme elle coiffe ses Barbies. Mer étale, complicité : la traversée s'annonce idyllique. Mais rapidement, les nuages noirs se profilent à l'horizon, et Donald semble de plus en plus tourmenté. Jusqu'à cette nuit cauchemardesque ou Maria disparaît du bateau alors que la tempête éclate...


Mon avis


"En mer" est un roman rempli d'émotions et de suspens. Certes, ce n'est pas un thriller où l'hémoglobine est présent mais une histoire fondée sur le courage d'un père à traverser cette mer loin d'être  calme. Un récit qui raconte comment Donald, ce père échappe à son travail en prenant trois mois de congés sabbatiques et part voguer sur son voilier nommé "Ismaël".

"On survit par routine. Lorsque tout va mal, mieux vaut savoir où tout se trouve. Sans routine, les pensées se bousculent."

"Si tu cesses de penser de façon claire, la mer t'emporte".

Loin de son entreprise et de sa famille tant aimée, il tente de trouver un nouvel apaisement en soi et un nouveau destin. Mais la mer est dangereuse, il faut être assez prudent car les vagues sont énormes et transporter à bord sa fille, Maria, n'est pas chose aisée et rend la situation encore plus difficile et délicate.

"Je veux apprendre quelque chose à Maria. Je veux lui montrer qu'on peut aussi vivre autrement. Qu'on n'a pas besoin d'être une marionnette si on ne le souhaite pas".

J'ai ressenti une certaine tension à la limite de l' insoutenable en lisant certains passages. Est ce une véritable quête en soi?
L'auteur, Toine Heijmans, décrit parfaitement l'univers maritime sur toutes ses formes; le danger est constamment omniprésent et le suspense se fait sentir quand Maria, sa fille, disparait. A ce moment là, j'étais en état de panique et de détresse pour ce père. Avec un style d'écriture très riche, l'auteur met l'accent sur le thème de la paternité et du couple.
Donald veut montrer à sa fille un autre monde qu'est la mer. C'est un récit assez court mais d'une telle intensité que les pages défilent à une vitesse phénoménale au point d'en perdre littéralement son souffle.

"En mer" est aussi un huis clos maritime oppressant, un voyage qui est loin d'être une croisière merveilleuse et la tension monte à crescendo.
J'étais envoutée par cette histoire où la psychologie de Donald est mise en avant, le désarroi d'un père fuyant la société et ayant comme seul univers Ismaël, ce petit voilier à coque rouge.

"Mais la mer ne peut pas être une amie. L'eau n'a ni sentiment ni histoire. Elle ne fait rien, elle est, c'est tout. Si elle t'assassine, si elle te noie, il n'y a pas rien là, rien à chercher que ta propre stupidité. La mer n'est ni une amie ni une ennemie."

  
   


L'auteur







Toine Heijmans est né en 1969 à Nimègue, dans l'est des Pays-Bas. Pendant ses études d'histoire à l'université de Nimègue, il a travaillé pour des quotidiens locaux. En 1995, il a rejoint la rédaction du journal De Volkskrant, à Amsterdam. Il est également l'auteur de trois ouvrages de non-fiction : La Vie Vinex, sur un nouveau quartier résidentiel d'Amsterdam, Die Asielmachine, qui se compose de témoignages de demandeurs d'asile aux Pays-bas et Respect !,sur le jeune milieu du rap en Europe. En mer, son premier roman a obtenu le prix Médicis Étranger 2013.



3 commentaires:

  1. Oui ça donne vraiment envie j'attaque ce soir merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras également

      Supprimer
  2. Un roman que je ne connais pas du tout !! il a l'air plutôt sympa :) Merci

    RépondreSupprimer

Articles les plus consultés