vendredi 11 juillet 2014

Michel Vigneron : " Harpicide"






4 ème couverture
Un légionnaire s’est fait Tuer lors d’une mission Harpie. Le chef de corps du 3ème REI fait appel à Luc, ancien de ce régiment, afin de s’occuper du défunt, et surtout de faire la lumière sur cette affaire. Et pour cela Luc à carte blanche, ce qui n’est pas pour lui déplaire.
Nous voici plongé dans l’univers de l’orpaillage clandestin, de sa violence, des garimpeiros et de la prostitution. Un roman sans concession, violent et réaliste.


Mon avis



Premier opus de la série "l embaumeur" écrit par Michel Vigneron et j ai été captivé par l histoire mais aussi par les personnages !


J'ai fait la connaissance de Luc Mandoline, ancien légionnaire, thanopracteur, d'Élisa Deuil, son amie d'enfance, journaliste indépendante, et de Sullivan Thermes, ancien légionnaire et aussi thanopracteur.
Luc est appelé en Guyane, sa mission est de préparer les obsèques de son ami , le caporal Leblond, décédé pendant une mission Harpie. Les 3 personnages vont donc prendre cette destination de rêve qu'est la Guyane, le chef du corps les ayant sollicités pour la cérémonie du caporal... Tout porte à croire que la mort de celui ci est loin d être accidentelle mais qu il s agit d une exécution. Il faut donc découvrir les circonstances exactes du décès.
Nos trois protagonistes vont s'aventurer dans la forêt amazonienne et accrochez vous, lecteurs, car c'est loin d'être une aventure de tout repos !!!
Élisa s'apercevra,à travers cette excursion, le véritable visage de son ami Luc. Avec les frères d'armes réunis, Luc et Sullivan, le carnage sera omniprésent sur leur terrain de jeu qu'est la forêt.

Un monde hostile sans limite ou personne ne vous entend hurler. Dans les profondeurs de cette forêt apparaît l'orpaillage illégal. La mort du caporal Leblond cache bien des choses....


" La forêt a toujours faim.Elle mange les cadavres encore plus vite que les vers! Une charogne ne tient jamais la dedans. On dirait que la terre la dévore, l'absorbe."

Je n'en dirais pas plus de l'histoire de ce livre juste de le lire , de découvrir ce qui s'est passé réellement. Un récit qui m'a tenue en haleine du début à la fin; certaines scènes m'ont mises à fleur de peau.

Le style de l'écriture de Michel Vigneron est limpide, simple avec un franc parle osé, ce qui gâche en rien le plaisir de la lecture. Je n ai pu lâcher ce livre tellement l action est présente, bref une histoire à vous couper le souffle.

Je tiens à remercier, Sébastien Mousse, l'éditeur de l'atelier Mosésu de m'avoir fait découvrir les premières aventures de Luc, l embaumeur, et je ne compte pas en rester là dans ses aventures !



Michel Vigneron

Né en 1970 à Calais, Michel Vigneron habite désormais en Guyane où il dirige une équipe de 80 policiers. Entré dans la Police nationale en 1995 comme gardien de la paix, il exerce dans le Xe arrondissement de Paris de 1996 à 2000. De cette date à fin 2001, il travaille à la Police aux frontières de Calais, dans la Brigade mobile de Recherche départementale où il faisait la chasse aux réseaux de passeurs et de trafic des êtres humains.
Après avoir réussi le concours de lieutenant et un an et demi de formation, il est affecté au commissariat de Boulogne-sur-Mer comme chef de secteur pendant deux ans. Il décide alors de travailler de nuit et gère toute l’activité judiciaire, ainsi qu’une quarantaine de gardiens.
Maryline de Boulogne est son premier roman. Il est basé sur plusieurs faits divers réels et colle au plus près à la vie de flic. Les suivants sont de la même veine, des romans sombres, violents et hyper réalistes.

4 commentaires:

  1. Très belle chronique qui donne envie ! Bravo ma Delph ;)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Sandra ;-) et je vais lire les suivants

    RépondreSupprimer
  3. Hey... intéressant! Je m'empresse de le noter! Bel avis!

    RépondreSupprimer

Articles les plus consultés